Dimanche 25 septembre, place à l’inauguration. Alain Engel, président de l’association « Les Fédinois contre le GCO », qui a été l’organisatrice de ces deux journées, a ouvert la partie officielle avant de céder la parole à Philippe Pfrimmer, maire de Vendenheim, René Wunenberger, maire de Griesheim-sur-Souffel, Alain Jund d’EELV et vice-président de l’Eurométropole , Dany Karcher, maire de Kolbsheim, Michel Léopold, maire d’Eckwersheim, Jean-Charles Lambert, maire de Stutzheim-Offenheim, Maurice Wintz, vice-président d’Alsace Nature. Tous ont fermement marqué leur opposition à ce projet. Leurs interventions peuvent se résumer dans la conclusion de Maurice Wintz :
« Non au GCO, Oui à l’intelligence collective ».